Actualités

Afficher un article

Plan BIM 2022

Edité le : 27/12/2018

Le Plan BIM 2022 (« Building Information Modeling ») vise à fournir aux professionnels de la construction, des méthodes nouvelles pour faciliter et améliorer la construction des bâtiments. 

 

Deux axes prioritaires se distinguent dans ce plan : 

 

AXE N°1 : Généraliser et structurer la demande du BIM dans les projets en accompagnant et en sécurisant les maîtres d’ouvrages pour définir et encadrer leur besoin. L’observatoire du BIM permettra de mettre en avant les bonnes pratiques des acteurs et de capitaliser les savoir-faire. 

AXE N°2 : Accompagner l’ensemble des acteurs pour se doter d’outils dont ils ont besoin pour travailler concrètement en BIM, en définissant les compétences nécessaires à acquérir et en soutenant leur montée en compétence. Le plan soutiendra le développement de pôles de compétence sur nos territoires pour que les acteurs de terrain puissent s’approprier concrètement ces outils. 

 

8 actions, réparties en 2 axes pour généraliser l’utilisation du numérique en 2022 : 

 

 AXE N°1 : 

 

• Action 1 : Fiabiliser et sécuriser la commande et les contrats BIM

• Action 2 : Simplifier le contrôle et l’autocontrôle du projet 

• Action 3 : Définir et assurer la prise en compte des besoins de la filière dans les travaux sur les normes BIM, les accélérer et faire converger 

• Action 4 : Observatoire du BIM du secteur du bâtiment 

 

 AXE N°2 : 

 

• Action 5 : Développer les outils de montée en compétence accessibles au plus près des territoires 

 Action 6 : Évaluer sa maturité en BIM et la faire reconnaître par tous  

 Action 7 : Constituer un écosystème dynamique permettant à l’ensemble des acteurs d’échanger au niveau local 

• Action 8 : Permettre aux acteurs de collaborer concrètement en BIM avec la plateforme publique   KROQI et son écosystème d’outils simples et

adaptés aux professionnels.

 

Les sept premières actions vont être portées par la société ADN Construction, la huitième et dernière action, par le CSTB. Un budget de 10 000 000 d’euros a été alloué pour les mettre en place.